Si le parfum m’était conté…

Fragonard l’a fait.

La parfumerie Fragonard s’expose à Paris et nous propose gratuitement une entrée et visite guidée pour comprendre « simplement » le parfum.

On est reçu dans un lieu historique par un professionnel de la parfumerie qui nous servira de guide.

Comment est fabriqué ce précieux nectar ?

Quelle est l’histoire de ces huiles essentielles ?

Quels sont les mélanges judicieux à réaliser ? L’association sera multiple avec des fleurs comme par exemple du muguet, du jasmin, quelques éclats d’ambre agrémentés d’extraits de bois de cèdre, etc…

La visite de ce musée du parfum se termine par un jeu autour de leurs parfums « Etoile », « Belle de nuit », « Belle chérie », etc…. On est « nez », il faut donc trouver les principales senteurs.

On est tout de suite mis à l’aise, guidé intelligemment par notre intervenant, et on s’amuse.

On échange avec son voisin que l’on ne connaissait pas cinq minutes avant. Et on reconnaît des odeurs. Bref, le jeu fonctionne.

Libéré de tout marketing, toujours le même flacon en alu doré depuis 1926, (on nous rappelle que le parfum est sensible à la lumière, la chaleur et l’humidité), le prix à payer est le produit et son emballage. Bref, surprenant. On dirait de la vente à prix d’usine !!!

Personnellement, je n’ai rien acheté ne sachant que choisir à partir des languettes parfumées. Mais on peut se parfumer, j’ai donc testé 3 ou 4 parfums différents.  Et j’y suis retournée !!! Choisissant « Diamant ».

Installé depuis 2015 dans l’ancien manège vélocipède dont la maison a gardé l’esprit, square de l’opéra Louis Jouvet à Paris, on accède au musée par une ruelle pavée romantique à deux pas de l’opéra Garnier.

Atypique, le lieu, la façon de faire, le prix. Concept vu nulle part ailleurs.

A pratiquer impérativement.

Laisser un commentaire