ICI – Une nuit à l’hôtel Atypik

A quelques stations de métro de la frénésie parisienne se trouve un havre de paix, l’hôtel Atypik, situé à Clichy.

A notre arrivée, nous sommes accueillis par Anne, quatrième génération de la famille aux commandes de l’établissement, qui nous en apprend un peu plus sur le lieu et sur sa dernière rénovation, née d’une collaboration avec une architecte et d’une envie de renouveau. Cette nouvelle génération bouscule les codes pour que son établissement ne ressemble à aucun autre. Matériaux bruts, ambiance industrielle, déco minimaliste, chaque porte poussée s’ouvre sur un nouvel univers, et chaque chambre a été pensée en fonction de son nom. Milan, Lisbonne, Melbourne… Pour nous, ce sera Amsterdam et sa roue de vélo en guise de tête de lit !

Notre chambre est petite, mais ayant tendance à me sentir vite perdue dans les grands espaces, je m’y sens tout de suite comme dans un cocon dans lequel je suis impatiente de me blottir pour la nuit. Suite aux récents travaux, chaque centimètre a été pensé pour optimiser la pièce et la salle de bain dispose même d’une baignoire. Me voilà sur le point de me faire couler un bain et de n’en sortir qu’une fois toute fripée, quand mon binôme me propose d’aller faire un saut à l’espace bien-être, où un jacuzzi et quelques machines de sport sont à notre disposition (c’est bien sûr le jacuzzi qui a retenu notre attention, le summer body, ça sera pour plus tard).

Quand vient l’heure du dîner, les bulles ayant bien attaqué notre motivation, nous hésitons à rester dans notre chambre et à profiter de la carte de restauration proposée sur place. L’équipe de l’hôtel nous conseille également quelques restaurants proches de l’établissement, mais c’est finalement l’agitation de la vie nocturne parisienne, que nous rejoignons facilement depuis l’hôtel en quelques minutes en transports en commun, qui nous appelle cette fois.

Après une grasse matinée réparatrice et un bain chaud pour nous remettre de notre tournée parisienne des bars de la veille, nous descendons dans le hall, où le buffet du petit déjeuner continental est déjà dressé depuis quelques heures. On profite ensuite quelques instants du petit salon, près de la réception, où sont à disposition des tablettes, livres et jeux de société, avant de remonter empaqueter nos affaires et de partir préparer notre prochaine aventure.

Rédaction : Sarah Romby – Photos : Clément May

Laisser un commentaire