Le championnat du futur en plein Paris !

Mais qu’est ce qui fait tourner la tête de Napoléon ?

Fizzzz,Fizzzz à 200 km/heure, c’est la petite sœur de la F1 autour des Invalides les vendredi 27 et samedi 28 avril 2018 avec les Formule E.

A leurs volants, des garçons comme Prost junior, Piquet junior … La relève est assurée aussi bien en  technologie qu’en pilote. Saison qui se déroule d’octobre à juillet, le français Jean-Éric Vergne arrive sur le grand prix parisien en tête du championnat avec sa flèche d’or.

En plein centre de villes attirantes aux 4 coins du monde, les constructeurs sont là, Renault, Jaguar, Audi et bientôt Porsche, Mercedes, Nissan.

Compétition pour faire évoluer notre voiture de demain !! Vous savez, pour faire plus de kilomètres et ne plus avoir la trouille de tomber en panne d’énergie avec notre Zoé qui ne va pas rester toute seule sur le marché. Pour l’instant, le compte n’est pas atteint puisque la course doit se faire avec un changement de voiture à mi-parcours. Mais la compétition est annoncée possible avec une seule voiture dès l’année prochaine. 4 ans de compétition auront suffi à doubler la performance des batteries.

Un seul type de pneu développé spécialement par Michelin pour économiser l’énergie tout en gardant une efficacité maximum de freinage. Pour coller au maximum à la voiture de mr Toulemonde, fini le pneu pour piste sèche ou piste mouillée.

Circuit en ville avec émission de bruit inférieur à nos automobiles, accessible à tous en entrée libre*, l’organisation est identique à une compétition de vitesse moto ou auto comme la Formule 1. Animations dès le vendredi 27 après midi, avec un e-village à visiter sur l’esplanade des Invalides. L’essentiel se déroule samedi à partir de 8 heures. Dernières mises au point, reconnaissance du circuit lors des essais libres en début de journée. Essai qualificatifs ensuite afin de définir la grille de départ. Super pôle, où les 5 premiers sont tenus de faire le meilleur tour en un tour pour se placer au mieux au départ d’une heure de course à 16h04.

Et là, le pilote doit faire le meilleur temps au tour tout en conservant l’énergie nécessaire jusqu’à la ligne d’arrivée. Il faut être couturier de la vitesse, fin au volant, doux sur l’accélérateur, frôler les murs juste ce qu’il faut pour garder la trajectoire la plus efficace. La course peut se perdre dans le dernier tour parce qu’on a trop appuyé sur le champignon !!! Il faut donc être de surcroit, excellent stratège.

Venez supporter les véhicules « branchés » et le championnat du futur.

*Tribune payante possible. Accès libre en bord de piste Place Vauban et avenue de la tour Maubourg

Métro : attention stations Varenne ligne 12, Tour Maubourg et Invalides ligne 8, fermées 

ligne 8 station Ecole militaire,

ligne 12 Solférino ou Assemblée nationale,

ligne 13 Saint François Xavier

Laisser un commentaire